Bac à graisse

Vidange bac à graisse

Pour éviter l’accumulation des matières solides et les mauvaises odeurs des canalisations, procédez régulièrement à la vidange du bac à graisse. Ce dispositif, obligatoire dans les restaurants, cantines, abattoirs, débourbe et sépare les graisses des eaux ménagères par flottaison naturelle. Chez SAPIAN, nous préconisons la vidange, le curage et l’entretien du bac à graisse au minimum tous les 3 mois. Confiez cette prestation, non réalisable par vos soins, à une entreprise spécialisée comme SAPIAN ! Pour davantage de sérénité et être en règle avec les services d’inspection sanitaires, optez pour un contrat d’entretien disponible dans l’une de nos 38 agences près de votre établissement.

Contactez-nous
Vidange bac à graisse

SAPIAN propose la vidange du bac à graisse à tous les professionnels de la restauration. Avec 37 agences et antennes réparties sur tout le territoire national, l’assainissement de vos installations et de leurs équipements est l’un de nos cœurs de métier.

Quel est le rôle d’un bac à graisse ?

Le bac à graisse est un dispositif de prétraitement. Il permet d’isoler les huiles et les graisses contenues dans les eaux usées. Ce dispositif est obligatoire dans un certain nombre d’établissements comme les cuisines collectives, restaurants, cantines, entreprises agroalimentaires, abattoirs, etc. On le trouve parfois chez les particuliers qui disposent d’un assainissement autonome. Il se trouve alors placé en aval de la fosse toutes eaux.

L’objectif du bac à graisse est double :

  • Protection des canalisations : un bac à graisse bien entretenu permet de maintenir les canalisations du réseau d’évacuation en état. 
  • Protection de l’environnement : le séparateur des graisses assure une protection du réseau public d’égouts et permet un meilleur fonctionnement des stations d’épuration. 

Existe-t-il différents types de bacs à graisse ?

Il existe principalement un type de bac à graisse. Il s’agit du bac à graisse inerte : enterré ou placé en sous-sol, de grand volume et à vidanger régulièrement.

Où le bac à graisse est-il obligatoire ?

Au vu de l’impact des eaux usées chargées en graisses sur le réseau et la santé du personnel d'assainissement, les collectivités, dans leurs règlements d'assainissement et lors de la délivrance des autorisations de déversement (dont la détention est obligatoire pour les établissements qui rejettent leurs effluents dans le réseau collectif) rendent généralement la mise en place d'un bac à graisses obligatoire. C’est le cas par exemple à Paris. Le règlement d'assainissement de Paris prévoit dans son article 19.1.1 la mise en place de débourbeur séparateur à graisses pour les activités de restauration.

Comment fonctionne un bac à graisse ?

Le bac à graisse assure le débourbage et la séparation des graisses par flottation naturelle. Les eaux sales chargées en graisses et matières en suspension (épluchures, morceaux de denrées alimentaires, etc.) arrivent dans le bac. Elles se précipitent dans le fond du bac. Les graisses remontent en surface, se figent et s'agglomèrent.

Les eaux usées qui transitent par le bac graisse se séparent en 3 couches à l’intérieur de la cuve :

  1. la couche inférieure composée des matières solides qui se déposent au fond du bac à graisse ;
  2. la couche intermédiaire constituée des eaux claires rejetées via une canalisation vers le réseau d’assainissement ;
  3. la couche supérieure composée des graisses légères qui flottent et sont retenues dans le bac à graisse ;

Quelles sont les obligations légales des restaurateurs pour l’entretien du bac à graisse ?

En tant que restaurateurs, vous avez l’obligation de procéder à un nettoyage et une vidange régulière du bac à graisse. Pour un bac à graisse classique, la vidange s’effectue au minimum tous les 3 mois.

Chez SAPIAN, nous conseillons à nos clients de la réaliser tous les mois pour éviter les mauvaises odeurs et l’accumulation des matières solides. Les graisses sont collectées dans un bidon hermétique puis transportées dans un centre de traitement agréé. Avec un contrat d’entretien proposé par SAPIAN, l’intervention de vidange bac à graisse est programmée pour ne plus avoir à vous en soucier.

Comment se déroule une intervention de vidange bac à graisse chez SAPIAN ?

Si le bac à graisse n'est pas vidangé et curé régulièrement, la couche superficielle de graisse va s'épaissir. Au bout de quelques semaines, elle se met à fermenter et à dégager de mauvaises odeurs. Par ailleurs, la couche de déchets située en fond de bac va augmenter et s'élever. La conséquence ? L'espace entre les deux couches (déchets et matières grasses) diminue. Les eaux usées chargées en graisses traversent le bac à graisses avec une vitesse plus élevée ce qui ne laisse pas le temps aux graisses de remonter en surface et de se coller contre la couche de graisse superficielle. Le rendement du bac à graisse est très diminué, voire nul, car il ne retient plus les graisses. Il va même parfois larguer partiellement les graisses déjà captées.

Seule une entreprise spécialisée ayant reçu une certification, comme SAPIAN, est apte à procéder à la vidange d’un bac à graisse. Elle ne peut en aucun cas être effectuée par le restaurateur lui-même. Il est d’ailleurs recommandé de conserver les bons d’intervention afin de justifier des vidanges auprès des services d’inspection. Chez SAPIAN, l’intervention d’une vidange bac à graisse se déroule comme suit :

  1. Mise à disposition d’un véhicule de pompage (surbaissé en cas de localisation en parking souterrain).
  2. Pompage des effluents du bac à graisse.
  3. Transport des effluents dans un centre agréé.

SAPIAN intervient sur l’ensemble de vos installations d’assainissement. Avec une implantation nationale, nos équipes de professionnels expérimentés se déplacent chez vous dans les plus brefs délais. Si vous êtes un particulier disposant d’une fosse toutes eaux, profitez-en pour faire vidanger le bac à graisse au même moment.