Mise à blanc & mise à gris

Mise à blanc & mise à gris

La mise à gris et la mise à blanc sont les 2 étapes nécessaires à la désinfection d'une salle propre en milieu hospitalier. Ces deux opérations de décontamination sont consécutives et doivent être entreprises avant de réaliser les tests de conformité qui permettront la reprise de l'activité en toute sécurité...

Contactez-nous
Mise à blanc & mise à gris

La mise à gris et la mise à blanc sont les 2 étapes nécessaires à la désinfection d'une salle propre en milieu hospitalier.

Ces deux opérations de décontamination sont consécutives et doivent être entreprises avant de réaliser les tests de conformité qui permettront la reprise de l'activité en toute sécurité.

Quand réaliser une décontamination en milieu stérile ?

L'intervention d'experts en mise à gris / à blanc est nécessaire dans les cas suivants :

  • à la fin du chantier lorsqu'il s'agit de la création d'une salle blanche ou d'un nouveau bloc opératoire (avant sa mise en service).
  • après la réalisation de travaux au sein d'une salle propre existante
  • avant et après une opération de maintenance
  • avant la remise en activité d'une salle blanche existante

Mise à gris & mise à blanc : définitions & différences

Ces deux interventions sont consécutives. La première, la mise à gris, consiste à nettoyer sommairement les surfaces et précède la mise à blanc, qui est une désinfection en profondeur pour éliminer toute contamination.

1. La mise à gris (MAG) :

Lors de la fin d'un chantier, à la suite d'une opération de maintenance ou d'installation d'un nouveau matériel, cette étape préliminaire a pour objectif de préparer les surfaces pour garantir l'efficacité de la mise à blanc.

Cette opération réside dans le nettoyage et le rinçage des murs, des sols, des plafonds et du mobilier, à l'aide de détergent afin de débarrasser le local de toute poussière ou particule fine.

2. La mise à blanc (MAB) :

Cette seconde étape, la mise à blanc, est obligatoire avant la mise en activité ou la remise en fonctionnement d'une salle blanche après une des opérations de maintenance ou des travaux.

Elle est réalisée en deux temps :

  • La mise à blanc primaire : cette phase de nettoyage préliminaire consiste à éliminer toutes les traces et particules visibles, adhérentes et non adhérentes.

Cette première opération est réalisée après avoir mis à l'arrêt le système de ventilation afin de laisser retomber les particules en suspension dans l'air .

  • La mise à blanc finale : il s'agit d'une décontamination ultra-fine de la zone, qui permettra la mise en conformité de la salle propre avec les exigences des normes en vigueur et d'en obtenir sa qualification.

Cette étape est réalisée en tenant compte de procédures standardisées et strictes.

Son efficacité est par conséquent très liée à la qualification du personnel en charge de la mise à blanc.

Un délai d'environ 2 jours est nécessaire entre ces 2 étapes pour permettre un renouvellement  complet des flux aériens.

Des protocoles rigoureux, des personnels formés et un équipement adapté

Ces opérations d'ultra-propreté sont réalisées dans le respect des normes en vigueur (NF EN ISO-14644 et NF S 90-351), aussi SAPIAN a établi des protocoles stricts adaptés aux exigences de ses clients en milieu hospitalier.

Ce niveau d'expertise est assuré par nos équipes de techniciens, formés en continu aux risques chimiques et biologiques, et à l'ensemble des exigences liées à la décontamination en salle propre.

SAPIAN dispose d'un matériel de pointe, adapté à chaque intervention en milieu médical : équipement des personnels en tissus stériles, machines de désinfections aux normes actuelles et équipées de filtres absolus (rétention de 99,97% de particules de diamètre supérieur à 0,3µm).

En complément de ces 2 étapes clés pour la qualification d'une salle propre, les équipes de SAPIAN intervient également pour vos opérations de Décontamination des Surfaces par Voix Aérienne (DSVA).