Tour aéroréfrigérante

Tour aéroréfrigérante

Les systèmes de refroidissement évaporatifs s'encrassent et offre un terrain propice à l'apparition de légionnelles et microbes. La réglementation en vigueur oblige les entreprises propriétaires de tours aéroréfrigérantes à un nettoyage annuel pour garantir un air sain à ses utilisateurs.

Contactez-nous
Tour aéroréfrigérante

Une tour aéroréfrigérante est un système de refroidissement évaporatif par échange de chaleur entre deux fluides, l'air et l'eau.

Son principe : utiliser l'air soufflé par un système de ventilation pour refroidir une eau pulvérisée sur une surface de ruissellement.

Une fois refroidie, l'eau est alors réinjectée dans le réseau et l'air chaud résultant de cette opération est expulsé de la tour de refroidissement.

Quelque soit le type de votre tour aéroréfrigérante (circuit ouvert, fermé ou condensateur évaporatif), son bon fonctionnement et son efficacité résident dans un entretien régulier et un contrôle du système pour éviter l'accumulation d'impuretés synonymes de prolifération bactériologique.

Les risques sanitaires au sein d'une tour de refroidissement

Comme tout système mettant en présence air chaud et environnement humide, la tour de refroidissement peut être une source de risques sanitaires.

C'est par la mise en présence de nutriments (matières organiques), de dépôts calcaires (tartre qui se fixe dans le bac de rétention d'eau) et d'une température élevée, que peuvent se former des bio-films, terrains de prédilection pour le développement d'une vie microbienne, de champignons et d'algues.

Peu ou mal entretenue, la tour de refroidissement est un milieu propice au développement de légionelles dans l'eau qui, par évaporation, seront disséminées en gouttelettes dans l'atmosphère et peuvent être à l'origine d'infections pulmonaires sévères (légionellose) chez les personnes fragiles.

Par conséquent il est primordial pour les propriétaires de tours aéro-réfrigérantes de mettre en place un protocole de contrôle de l'environnement bactériologique et d'entretien régulier pour en assurer l'efficacité - liée à l'encrassement par les poussières et le calcaire - et la salubrité, dont les contours sont fixés de manière réglementaire.

Les obligations réglementaires

Depuis 2004, après que de multiples cas de légionellose aient été signalés mettant en cause les tours de refroidissements, a été créée la rubrique 2921 de la nomenclature ICPE (Installations Classées Protection de l'Environnement).

Elle a pour objectif d'imposer :

  • un enregistrement pour les tours aéroréfrigérantes d'une puissance inférieure ou égale à 3000 kW
  • une déclaration avec contrôle pour les tours aéroréfrigérantes d'une puissance supérieure ou égale à 3000 kW

Retrouvez ci-après les textes publiés :

Arrêté du 14 décembre 2013 et son décret d'application

Code de l'environnement (Article L. 512-11, Articles R512-55 à R512-60)

Arrêté du 14 décembre 2013

Tout propriétaire ou exploitant d'une telle installation est par conséquent responsable de sa  sécurité et de son entretien.

Pour ce faire, un plan d'entretien préventif et de surveillance doit être mis en place à partir d'une Analyse Méthodique des Risques (AMR) de développement de légionelles, qui prend en compte l'installation et les conditions de fonctionnement du système de refroidissement.

Ce plan de prévention des risques sanitaires intègre :

  • le nettoyage mécanique ou par traitement chimique pour éliminer les bio-films
  • le traitement de l'eau par utilisation de biocides ou biodispersant pour réduire la concentration en légionelles
  • l'adoucissement de l'eau pour éviter l'accumulation de tartre et de bio-film

La réglementation impose une vidange et une opération de nettoyage et de désinfection des tour de refroidissement chaque année a minima, et avant la remise en service de vos équipement s'ils ont subi un arrêt prolongé.

Les actions de nettoyage et de désinfection de vos tours aéro-réfrigérantes

L'objectif est de maîtriser la concentration de légionelles dans l'eau de votre tour de refroidissement (un maximum de 1000 UFC - Unités Formant Colonies - par litre d'eau est accepté).

Tout d'abord, nous mettons en oeuvre un contrôle de l'état de santé micro-biologique de vos installations. Analysés en laboratoire, ces prélèvements permettront d'utiliser le biocide le plus adapté au type de bactérie présente dans le système.

Ensuite, les équipes de SAPIAN - expertes des prestations à risque biologique élevé et équipées de protections adaptées - pourront intervenir sur vos tours : 

  • bâchage des tours pour éviter la dissémination aéroportée de légionelles pendant l'intervention,
  • mise en sécurité du système,
  • nettoyage des boues et curage des zones entartrées,
  • pulvérisation des biocides sélectionnés,
  • rinçage à haute pression,
  • remise en service de la tour.

L'ensemble de cette prestation d'entretien de votre tour aéroréfrigérante donnera lieu à la rédaction d'un rapport technique d'intervention qui vous permettra d'assurer un suivi dans le temps de votre mise en conformité avec les obligations sanitaires réglementaires.